PRIX PAPIER
13,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock
Partager :
PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
13,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
DÉTAILS DU LIVRE
Editions du Panthéon Date de publication : 03/11/2017
French Dimensions : 13,3 x 20,3 mm
Nombre de pages : 136
Collection : Roman
ISBN : 978-2-7547-3780-7
THÈMES

Romans

MOTS CLÉS

Saint-Pétersbourg, L’Ermitage, Poker, Tsar, Russie Impériale, Nouveau Monde, Amérique, XXème siècle

Anouchka Miller

« Je m’appelle Irina Balian. L’histoire que je vais vous conter commence en Russie, dans la ville de Saint-Pétersbourg à la fin de l’hiver 1910. C’est une partie de la vie d’Anouchka Balian, ma fille, dont le parcours a été marqué par de nombreux événements, heureux, malheureux, loufoques parfois… Comme la rencontre avec cet Américain, John Miller. »

Tout commence à Saint-Pétersbourg, au début du XXe siècle. Au cœur d’une maison close, une partie de poker tourne au duel entre un Américain et un Russe. L’ambiance est lourde. L’un perd ses gains, l’autre rafle la mise et en quelques minutes, leur destin est scellé. L’homme slave doit non seulement céder ses terres et ses biens mais également la main de sa plus jeune fille… Anouchka.

L’auteur nous plonge ainsi dans la vie d’une jeune russo-arménienne confrontée à sa condition de femme du début du siècle dernier. Une position qu’elle devra accepter avec ses espoirs déçus, ses compromissions, sa dissidence et sa quête de liberté. Mais en dépit de tout, parviendra-t-elle à se réaliser ?

Plus que partout ailleurs, la vie en Russie impériale fut intimement liée aux événements politiques, et de la grandeur à la déchéance, il n’y a parfois qu’un pas. Constance Aldabe compose joliment autour de ce tableau pour nous dévoiler l’histoire foisonnante d’ « Anouchka Miller », une femme de son temps.

L'AUTEUR :

AVIS DE L'ÉDITEUR

Sentimental et troublant, ce roman conjugue mœurs d’une époque et douce romance.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
13,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
AVIS DES LECTEURS

2 commentaires sur “Anouchka Miller

  1. Lifsitz le

    On commence le livre tranquillement et puis on ne peut plus le fermer.
    Page après page on se retrouve au cœur de la Russie avec son histoire et une tendre histoire, incertaine qui nous tient en haleine.

    Répondre
  2. Pika le

    J ai adoré l’histoire qui nous tient en haleine jusqu à la fin .Aux amoureux d une belle lecture…..je vous le recommande !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *