PRIX PAPIER
15,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock
Partager :
PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
15,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
DÉTAILS DU LIVRE
Editions du Panthéon Date de publication : 27/10/2017
French Dimensions : 13,3 x 20,3 mm
Nombre de pages : 168
Collection : Essai
ISBN : 978-2-7547-3890-3
THÈMES

HISTOIRE; Histoire : Moyen-Orient; Essais littéraires

MOTS CLÉS

Arménie, Turquie, Génocide Arménien, Massacre, Tuerie, Archiduc François-Ferdinand, Guerre, Guerre Mondiale, Assaillant, Miliciens du Dachnak et du Henchak, Folie meutrière, Tragédie turco-arménienne

Divergences turco-arméniennes !

Nouveau regard

« Ces documents, mieux que de longs discours, vont vous exposer le déroulé des événements tels qu’ils se sont passés réellement. Ces témoignages émanant de diplomates, de journalistes, d’officiers, d’ecclésiastiques, de terroristes méconnus des Français donnent un tout autre regard sur la tragédie turco-arménienne et démontrent à quel point, il est aisé de faire croire à l’opinion mondiale ce que l’on veut, au détriment de la vérité qui est tout autre ! »

Lorsque la première guerre mondiale éclate, commence une funeste période semant partout mort et souffrance. La Turquie est assaillie de toutes parts et ses hommes valides sont appelés à combattre, laissant derrière eux femmes, enfants et vieillards. En pleine rébellion, les miliciens arméniens orchestrent alors un plan d’extermination. Une véritable folie meurtrière donnant lieu à des actes de barbarie indescriptibles, n’épargnant rien à ces civils sans défense.

Présenté dans un ensemble structuré et appuyé d’archives essentielles, l’ouvrage met ainsi en lumière un fait méconnu du conflit turco-arménien. Démontrant que les Arméniens ont leur part de responsabilité, il révèle ici une page sombre et inattendue de l’histoire.

Convaincu que les manuels scolaires français font l’impasse sur un fait capital, Yves Bénard a mené une quête de documents périlleuse. C’est en arpentant la Turquie et en réalisant un travail de recherche conséquent, qu’il démontre sa volonté de rendre justice à un peuple attachant.

L'AUTEUR :

AVIS DE L'ÉDITEUR

L’essai d’Yves Bénard présente une des faces cachées du conflit turco-arménien. Pertinent et nécessaire.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
15,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
AVIS DES LECTEURS

Un commentaire sur “Divergences turco-arméniennes !

  1. Yves Bénard le

    Je tiens à donner quelques précisions à tous ceux qui ne trouvant rien d’inexacte dans mon livre prennent du plaisir à démolir l’auteur.
    a) Je n’ai jamais été « anti-Israël » et je ne le suis toujours pas ».
    b) Toujours à propos d’Israël, tout récemment j’ai lu sur internet (une fois de plus), que je réfutais la Shoah. Ça n’a jamais été le cas, cette idée ne m’a jamais effleuré.
    Je suis né au début de la deuxième guerre mondiale donc j’ai côtoyé, des personnes qui ont eu la chance de revenir des camps de la mort.
    Madame Simone Wells, a été un témoin incontestable et incontestée de cette terrible tragédie.
    Ceux qui ont écrit ça, sont des menteurs.
    c) D’après ses détracteurs le livre « Divergences Turco-arméniennes » est un livre qui nie le génocide arménien. C’est faux !
    Ce livre présente aux lecteurs un très grand nombre de témoignages incontestables qui n’ont pas été retenus par les « Historiens », qui affirment qu’il y a eu génocide. Ajoutons à cela, que les archives ottomanes n’ont pas été consultées par ces mêmes « Historiens », et que les archives arméniennes sont clauses, on est en droit de se demander comment, et à la vue de quels documents ces « Historiens » on fait leur travail, et même s’ils ont été parfaitement honnêtes.
    Mon avis est que « seuls des historiens venus de tous les pays concernés, Turquie et Arménie, mais aussi la Russie, la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce, sortent tous leurs archives. Ce sera un travail colossal, mais ce sera la seule façon d’apporter une réponse incontestable à ce problème.
    La Turquie réclame ce collège d’historiens. L’Arménie s’y oppose. Pour quelles raisons ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *