PRIX PAPIER
12,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock
Partager :
PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
12,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
DÉTAILS DU LIVRE
Editions du Panthéon Date de publication : 27/04/2018
French Dimensions : 13,3 x 20,3 mm
Nombre de pages : 104
Collection : Mémoires, Témoignages
ISBN : 978-2-7547-4016-6
THÈMES

Témoignages; Vie professionnelle

MOTS CLÉS

Pôle Emploi, Parcours professionnel, Expériences, Vie active, Afrique, France, Motivation, Humour

Un si long curriculum vitæ

« Comme à chaque fin d’année universitaire, les annonces d’emploi fleurissent aux endroits fréquentés par les étudiants. Certains de ces derniers, n’ayant pas de petit boulot pendant l’année se rabattent sur les offres d’emploi du CRIJ (Centre Régional Info Jeunesse) et du Crous (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires).
C’est dans ce cadre que votre serviteur s’est retrouvé avec la seule proposition de vendeur de beignets sur les plages… »

Pendant des années, Mara Ndiaye trouvait du travail toujours par le biais d’amis, de réseaux ou par hasard. Jusqu’au jour où il fallut présenter un curriculum vitæ à Pôle Emploi… Un conseiller lui signifie qu’il est trop succinct et ne met pas assez en valeur l’étendue de son parcours, alors Mara décide de le prendre au mot.

Ainsi d’une plume malicieuse et avertie, l’auteur dévoile le récit détaillé de tous les postes occupés. De Grenoble à Toulouse, des stations-service aux commerces de proximité, il nous entraîne au cœur de sa vie professionnelle, faite de moments drôles et parfois décevants. Une chose est sûre, Mara est aussi motivé que déterminé !

L'AUTEUR :

Du Liban au Sénégal, en passant par la France, Mara Ndiaye s’est construit au fil des pays et au rythme de chaque culture.

AVIS DE L'ÉDITEUR

Véritable tranche de vie professionnelle et témoignage à la fois drôle et touchant, cet ouvrage audacieux de Mara Ndiaye nous immerge dans le monde parfois opaque de la recherche d’emploi.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
12,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
AVIS DES LECTEURS

2 commentaires sur “Un si long curriculum vitæ

  1. xady le

    oilà j’ai terminé ton livre. 👏👏👏J’ai un grand défaut c’est que quand je commence un livre qui me passionne je le dévore et ne m’arrête qu’à la fin. J’ai quand même de la chance car le tien n’est pas très long.😅

    J’ai vraiment beaucoup aimé et je suis un peu frustrée que ça ce soit déjà fini!! Je me suis beaucoup reconnue dans une partie de ton récit et je crois que tout étudiant africain s’y reconnaîtra aussi. J’ai aimé la façon pudique et factuelle dont tu t’es livré. Aucune victimisation, aucun voyeurisme, seulement et uniquement les faits. Cela rend encore plus juste tout ce que tu nous racontes. Je comprends un peu mieux ce qu’a été ta vie après Grenoble car souvent je me suis posée la question sans jamais osé te demander ouvertement.
    Je vois ce livre comme une thérapie!! Après une épreuve difficile les réactions sont multiples mais dans tous les cas il faut extérioriser c’est la meilleure façon de passer à autre chose, chacun s’y prend à sa manière, écrire un livre en est une belle.

    Je te félicite vraiment car ce n’est pas facile de se mettre à nu et de laisser tout un chacun pénétrer son intimité. Tu as une belle plume, surtout continue d’écrire car on sent que cela te rend heureux et nous aussi. 👍👍👍

    Je l’offrirai volontiers à tous ceux qui continuent de rêver de l’Eldorado depuis le Sénégal 😩pour leur faire comprendre que la réalité est toute autre. Il devrait y avoir plus de témoignages de ce genre!! Merci pour ça!! ( J’avais aussi fait de même avec Le Ventre de l’Altantique, de Fatou Diome).

    Pour le prochain opus, tu te rappelleras que c’est moi qui ai pris ta suite avec Jean Fricot 😀, d’ailleurs je ne me rappelle plus trop dans quelles circonstances j’ai atterri chez lui; mais ça a matché et j’ai adoré travailler pour lui (même si au premier entretien je n’ai pas compris un traitre mot de ce qu’il disait 🤔). Tu as parfaitement raison il était une vraie leçon de vie et de courage. Et pareil je me suis faite la même réflexion quand j’ai regardé Intouchable !! J’ai appris son décès complètement par hasard à la parution de son livre sur ses voyages en Amérique Latine. Sa mère a envoyé un mail à tous ses contacts, moi y compris. J’avais un peu gardé le contact par mail puis j’avais complètement décroché par la suite. Mais comme tu dis Chapeau l’Artiste!! Qu’il repose en paix.

    J’espère ne pas avoir été trop longue, c’était mes premières impressions sur le vif !!

    Bravo encore et merci pour la dédicace et l’exemplaire !!

    Et surtout j’espère qu’il se vendra a des milliers d’exemplaires, c’est tout le mal que je te souhaite!!!

    Répondre
  2. Edwige le

    Je viens de finir ton livre mon ami. Effectivement ce n est pas donner a tout le monde d extérioriser sa vie sir du papiers. De laisser les gens entrer dans ton antre. J espère que tu en fera un autre, tu as le dont de la plume. Bon courage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *