Voyage au bout d’un destin

« Il se demandait comment soutirer une ou deux larmes à son œil aride, dans le but de convaincre sa mère et les autres que la mort de ce parent lui faisait de la peine. Peine perdue : aucune larme ne daigna perler au coin de son œil. Il se mordit la lèvre inférieure : tic qui le prenait dans les situations embarrassantes… »

Dans ce recueil à la sincérité désarmante et aux accents autobiographiques, le narrateur est entraîné dans un tourbillon de drames le privant de tous ceux qu’il vient à aimer. Il se croit maudit, cherche une raison à ses malheurs… Et malgré la souffrance et l’impuissance, il se relève sans cesse, en recherche de résilience, poursuivant son voyage jusqu’au bout de sa destinée. Une exploration du deuil, du drame et de l’injustice souvent traîtres de l’existence.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
11,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
6,99
En Stock

L'AUTEUR :

Enseignant de français, conseiller pédagogique, Abderrahmane El Hadaoui a été correspondant du journal « Al Bayane ». Il est l’auteur de nouvelles et poèmes parus dans les quotidiens marocains d’expression française.

AVIS DE L'ÉDITEUR

Recueil de nouvelles à la sincérité désarmante, « Voyage au bout d'un destin » entraîne le lecteur sur le chemin du deuil, du drame et de l’injustice.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
11,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
6,99
En Stock
AVIS DES LECTEURS

24 commentaires sur “Voyage au bout d’un destin

  1. Abdelaziz Ounassi le

    Monsieur (Ssi) Abderrahmane , j’espère qu’on vous liras .
    Cet ouvrage me paraît contenir des choses très intéressantes .

    Répondre
  2. Ayoub le

    Je recommande fortement, c’est un recueil décrivant l’ultime combat interne, que tout individu connaît, entre le déterminisme, ou la fatalité, souvent traitres des l’envie individuelle, et la volonté d’aller au bout de sa destinée, comme on le souhaite, au delà de l’acceptation rationnelle de l’ordre du monde et de son évolution..

    Répondre
  3. Amin le

    Un ouvrage que je recommande fortement j’ai pas cessé de naviguer au milieu de toutes ses belles histoires vécu par l’écrivain et tous ses poèmes doux et profonds inondés de sentiments que du plaisir j’espère vivement lire d’avantage de ce grand messieur et découvrir plus de sa belle personne et son talent unique à nous faire vivre plusieurs choses à la fois.

    Répondre
  4. Ettaiek le

    C’est un voyage vers des univers internes … Vers les beaux vieux-temps de l’enfance .. Vers d’autres dimensions de temps et de lieu Mythiques ….. Une expérience personnelle dans un monde aride ….. À la recherche des seuils des rêves …….Bonne contuniation ….Monsieur Abderrahman.

    Répondre
  5. Camille le

    Je recommande ce livre c’est un très beau recueil j’ai adoré!!
    J’encourage l’écrivain à poursuivre car il a beaucoup de talent !!

    Répondre
  6. Camille le

    Je recommande fortement ce livre , c’est un très beau recueil plein d émotion j’ai adoré le lire , j encourage l’écrivain à poursuivre car il est très talentueux!

    Répondre
  7. MESSOUAB Mohammed le

    ‘’LE PROSCRIT’’, une nouvelle qui ouvre le livre :
    ‘’VOYAGE AU BOUT D’UN DESTIN ‘’ de M. El HADAOUI Abderrahmane.
    Un beau texte qui joue le rôle d’un long ‘’liminaire’’ et qui fonctionne comme un hors-d’œuvre servi au début d’un somptueux festin, avant le plat principal.
    En fait, dans ce livre, il s’agit bien d’un banquet littéraire auquel l’auteur convie tout lecteur affamé et amoureux d’une la bonne nourriture intellectuelle qui apaise l’esprit et le cœur. Des actions, des faits et des situations qui coupent le souffle, parce qu’ils sont directement puisés dans la vie quotidienne de chacun. Un régal de mots qui sonnent juste glanés, non sans peine ni labeur, dans un registre courant mais adroitement sertis sur une monture narrative et descriptive qui devient un bijou précieux par sa brillance et par son attirance. Une cérémonie, qui augmente tout au long d’une lecture-plaisir et à travers un l’œil affairé du liseur qui dès le début de l’œuvre se met à chercher son bout de chemin : l’image que prend le destin dont l’auteur ne lui montre qu’un petit bout.
    Que les amateurs friands de la bonne lecture soient consolés, car l’auteur leur a bien apprêté un plateau de dessert varié, succulent et plantureux : un fameux recueil de poésie où la magie du verbe trouve sa latitude et prend de l’altitude pour un voyage sidéral imaginaire à travers ces thèmes sempiternels, universels et inépuisables tels : la joie et la tristesse, la certitude et le doute, le rêve et la réalité, la haine et l’amour, l’ombre et la lumière…
    Bonne lecture !
    MESSOUAB Mohammed

    Répondre
  8. nabil le

    j’ai vraiment apprécié l’oeuvre et je tients à exprimer ma gratitude à l’auteur pour les nouvelles et les poèmes que j’ai savouré
    nabil

    Répondre
  9. LEMLIH MY SEDDIK le

    Abderahmane El Haddaoui C’est un écrivain assez discret, qui ne fait pas de vacarme. Attendez du nouveau, je suis sûr qu’il va nous surprendre par ces écrits.Merci professeur.

    Répondre
  10. Hassane Belgra le

    Voyage au bout d’un destin, un très beau titre qui rappelle Voyage au bout de la nuit de Céline.
    Les gens qui connaissent SSi Abderrahmane savent que c’est un vrai écrivain qui a du talent.
    Je recommande vivement à toutes et à tous la lecture de ses écrits et en particulier Voyage au bout d’un destin

    Répondre
  11. Halim le

    L’auteur a un bon style car il te pousse dans un monde d’imagination .
    Bon courage continuez , c’est un beau ouvrage .

    .

    Répondre
  12. Ahmed Jebli le

    Magnifique !
    Je recommande fortement ce livre , exceptionnel.
    Bravo, Bravo, Bravo, et vivement le prochain !
    Merci Monsieur Abderrahmane El Haddaoui.

    Répondre
  13. Abdelaziz Gamali le

    J’ai aimé ce livre il procure des émotions touchantes, il rappelle des événements vécus puis il fait comprendre l’époque dont il parle c’est un témoignage très fort.
    A recommander sans hésitations.

    Répondre
  14. Souad El Filali le

    Je viens de terminer ce livre que j’ai beaucoup aimé et que j’ai été surprise également par l’originalité de l’auteur Monsieur Abderrahmane El Haddaoui
    Je le recommande à tout le monde!

    Répondre
  15. Alexandra le

    J’ai dévoré chacune des pages de ce roman dans lequel le narrateur nous fais voyager dans d’autres univers aussi mystique que mondain. Nous sommes par occasion plongé dans des scènes mettant en œuvre l’absurde, celui de l’existence humaine. Le narrateur nous expose à une banalité comparable à celle de Meursault dans « L’étranger », mais aussi à des poésies mêlant, gaité, mélancolie, amour, mort et solitude. L’auteur a réussi remarquablement dans l’exercice conciliant finesse d’écriture et accessibilité pour le lecteur. J’attends avec impatience le second ouvrage !

    Répondre
  16. Abdel le

    Merci à l’auteur pour ce magnifique ouvrage avec de beaux récits.Je le recommande.

    Répondre
  17. Bahija le

    Un auteur à découvrir. Un livre à lire. Un style fluide et agréable. Le pathétique est mêlé au comique, l’autobiographie à la fiction et l’authenticité à la modernité .L’auteur a eu raison de dépoussiérer son oeuvre et de la mettre au grand jour afin d’en faire profiter les lecteurs. Une poésie lyrique et émouvante ,belle aussi bien dans son fond que dans sa forme légère. En attente d’une nouvelle oeuvre, je vous remercie Mr El Hadaoui de nous avoir fait voyager .

    Répondre
  18. Ahmed Saadani le

    Enfin, j’ai entre les mains des fruits d’un éminent travail accompli par mon collègue Abderrahmane.
    En cette occasion, je remercie toutes celles et ceux qui ont contribué directement ou indirectement et notamment les «deux anges gardiens Ayoub et Audrey» qui ont déployé des efforts pour nous permettre de consulter ces valeureux trésors intellectuels et de dévoiler à tout un chacun les valeurs humaines universelles auxquelles croient cet être valeureux et qui reflètent l’éducation qu’il a reçue ; ces valeurs surgissent le long de cet ouvrage et de ce voyage au bout d’un destin qu’il a terminé par la citation de Lamartine : « un seul être vous manque et tout est dépeuplé. »
    Je tiens à ajouter qu’avec mon collègue Abderrahmane, nous avons vécu plusieurs événements et avons participé aux différentes activités organisées dans le cadre du projet d’établissement « Yassamine sans frontière ». Dans ce cadre, je cite un événement qui a vu le jour au lycée al Yassamine et qui a franchi les frontières du pays. Il s’agit de la pièce de théâtre « Isli et Tislit » écrite par mon collègue Abderrahmane et réalisée par mon collègue Khatab Khattabi. Mes deux collègues ont veillé à encadrer le groupe « Les petits Jasmins » pour jouer cette pièce de théâtre.
    Ainsi, en juin 1997, nous avons atterri à l’aéroport de Blagnac pour participer au Festival International de Théâtre d’Enfants (FITE) à Toulouse. En effet, le 10 juin 1997 à 21h30 le groupe « Les petits Jasmins » a joué la pièce de théâtre « Isli et Tislit » dans la salle Jean Mermoz à Toulouse à laquelle ont assisté un grand nombre de familles marocaines aux côtés des groupes participants. Durant les 45 minutes, le public n’a pas cessé d’applaudir. Après la représentation de la pièce de théâtre et sous le rythme de la musique marocaine « les montagnes de l’Atlas », M. le maire-adjoint a présenté au groupe « Les petits jasmins » trois prix d’honneur :
    – Le prix du bel effort de transmission culturelle,
    – Le prix de la profondeur du propos,
    – Le prix de la qualité du jeu.
    Je félicite mon cher collègue et je lui souhaite une très bonne continuation et que le sourire reste éternellement gravé sur son visage qui illumine tout son entourage.

    Répondre
  19. Ahmed Saadani le

    Je viens de consulter un éminent travail. En cette occasion, je remercie toutes celles et ceux qui y ont contribué directement ou indirectement et notamment les « deux anges gardiens Ayoub et Audrey » qui ont déployé des efforts pour permettre aux lectrices/lecteurs de consulter ces valeureux trésors intellectuels et de dévoiler à tout un chacun des valeurs humaines universelles auxquelles croient cet être valeureux et qui reflètent l’éducation qu’il a reçue ; ces valeurs surgissent le long de cet ouvrage et notamment dans ce voyage au bout d’un destin qu’il a terminé par la citation de Lamartine : « un seul être vous manque et tout est dépeuplé. » Dans « la vie contre la vie » surgissent des sentiments d’un époux qui souffre plus que sa chère épouse lors de son accouchement ce qui est quasi inexistant de nos jours. En effet, ce bouquin est riche d’enseignements et mérite une lecture attentive. La lecture du recueil de poésie place via ses images poétiques la lectrice/le lecteur au centre de l’univers (L’océan rampait à tes pieds, Les étoiles te faisaient fête, La lune auréolait ta tête, Tu étais une comète, Tu étais la reine de la nuit). Ces créations m’ont poussé à consulter d’autres écrits de cet auteur publié dans certains journaux et je me suis arrêté sur une pièce de théâtre écrite par l’auteur. Il s’agit d’ « Isli et Tislit » qui a été présentée par le groupe « Les petits Jasmins » au Festival International de Théâtre d’Enfants (FITE) à Toulouse le 10 juin 1997 à 21h30 dans la salle Jean Mermoz à Toulouse et qui a reçu trois prix d’honneur : le prix du bel effort de transmission culturelle, de la profondeur du propos et de la qualité du jeu. Je félicite l’auteur Abderrahmane pour cette merveilleuse œuvre d’où surgit un sourire qui illumine toutes ses lectrices et ses lecteurs. Très bonne continuation

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager :
PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
11,90
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
6,99
En Stock
DÉTAILS DU LIVRE
Editions du Panthéon Date de publication : 13/12/2019
French Dimensions : 13,3 x 20,3 mm
Nombre de pages : 112
Collection : Contes et Nouvelles
ISBN : 978-2-7547-4704-2
THÈMES

Nouvelles

MOTS CLÉS

deuil, souffrance, mort, tristesse, résignation, courage, nouvelles, résilience