Partager :

Pierre Naulin

Pierre Naulin a quitté Alger le jour de ses vingt et un ans, dans la confusion de la guerre civile. Toulouse, sa ville d’adoption lui a permis de retrouver une certaine sérénité et d’affirmer son désir de liberté, de ton et d’esprit.

DE L'AUTEUR