L’homme, une espèce de con

« – Cela veut dire que tout le monde achetait une maison ou une voiture ? demande l’étudiante d’un air étonné.
– Absolument ! Le maître mot de l’époque, s’agissant de maison, était : “tous propriétaires”. En France, c’était l’État qui encourageait cette démarche en subventionnant les achats dès qu’une baisse du marché se faisait sentir.»

Paris, 2084. Le monde est sous le régime bienfaisant de la PeoPlePoWare, une gouvernance par le peuple qui a totalement abandonné le système capitaliste : l’agriculture est redevenue raisonnée, l’industrie ne répond plus qu’à la demande et le marketing est éradiqué.
Les fonctions d’Amandine, professeure d’histoire, nous permettent de comparer cette nouvelle société avec la nôtre. Dans ce futur où le bon sens prévaut, le contraste avec notre époque est affligeant, et remet en question notre consommation jugée absurde.
Lorsqu’une mystérieuse disparition bouleverse la vie de notre héroïne, la satire laisse la place à une enquête pleine de rebondissements…

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
18,30
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock

L'AUTEUR :

« L’homme, une espèce de con » est le premier roman de Philippe Hubert, paru aux Éditions du Panthéon.

PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
18,30
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
AVIS DES LECTEURS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager :
PRIX PAPIER :
(PRIX TTC)
18,30
En Stock
PRIX NUMÉRIQUE :
(PRIX TTC)
9,99
En Stock
DÉTAILS DU LIVRE
Editions du Panthéon Date de publication : 13/03/2015
French Dimensions : 13 x 20 mm
Nombre de pages : 240
Collection : Roman
ISBN : 978-2-7547-2725-9
MOTS CLÉS

2084, nouveau gouvernement, peuple, agriculture, professeure, histoire, nouvelle société, roman anticipation, remise en question, enquête, suspens, rebondissements