De formation scientifique, ingénieur et docteur en physique, Bachir Habiballah s’est lancé dans l’écriture depuis deux ans. Il nous livre dans ce troisième roman, son analyse du climat social en France.

DE L'AUTEUR
PRIX PAPIER
15,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock
PRIX PAPIER
14,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock
PRIX PAPIER
16,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
9,99 En Stock

Rencontre avec... Bachir Habiballah

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

« Pierrot Le SDF » inspiré d’une histoire réelle. Il y a 40 ans, un SDF vivait à Paris, près de l’église Alésia. Je discutais souvent avec lui et son aventure m’avait appris qu’il fallait toujours s’accrocher à la vie même quand elle basculait.

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Des maraudes réalisées en plein hiver avec la Croix Rouge, le bénévolat pour l’association La Cimade et les encouragements de mon fils Kamel (co-auteur).

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

« Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera » d’Alain Peyrefitte.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Communication. Partage. Vivre-ensemble.

5. Quelle est votre citation favorite ?

« Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd’hui » De Michel de Montaigne.

6. Quel est votre mot préféré ?

Tolérance.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Bien installé sous un arbre, nageant dans le silence et une tasse de thé à la menthe à portée de main.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Le jour où l’Afrique se réveillera, le sens de l’immigration s’inversera.

9. Stylo ou clavier ?

Clavier.

10. Le mot de la fin ?

Vaut mieux être un SDF dans certains pays pauvres d’Afrique que dans certains pays riches d’Europe où le verbe partager ne se conjugue plus au présent.