DE L'AUTEUR
PRIX PAPIER
11,90 En Stock

PRIX NUMÉRIQUE
6,99 En Stock

Rencontre avec... Catherine Mirande

1. Pouvez-vous nous présenter votre livre ?

« Regardons vers la lumière »

(Parution le 8 décembre 2017 aux Editions du Panthéon)

Un témoignage de vie : une existence remplie d’expériences, de joies mais aussi de peines, mal nécessaire pour grandir, passer les étapes difficiles et aller de l’avant.

Notre vie est ponctuée de promesses qui donnent souvent lieu à des regrets, mais nous devons faire preuve d’indulgence vis-à-vis de ceux qui ne s’exécutent pas, pardonner et oublier.

C’est un exercice qui demande du courage, mais c’est à ce prix-là que nous pourrons reprendre notre vie en mains.

Cet ouvrage nous explique comment dépasser les émotions et les préjugés qui auraient vite fait de nous entraîner vers le trou béant de l’incompréhension d’une vie inutile et vide de sens. Nous devons apprendre à nous connaître, à découvrir nos vraies Valeurs, celles qui vont nous guider dans nos choix et nous aider à atteindre la sérénité.

Nous devons retrouver confiance en nous et, malgré les épreuves que nous traversons, toujours garder espoir en l’avenir.

La vie est belle, nous devons en apprécier tous les instants en regardant vers la lumière !

2. Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Je passe beaucoup de temps à écouter et à observer le monde qui m’entoure.

Ma vie dans son ensemble et les situations vécues ont été des éléments déclencheurs, en particulier certaines prises de conscience des dures réalités de la vie.

3. Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?

« Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry

C’est une vraie prouesse que de déclencher autant d’émotions, de dévoiler de vraies Valeurs au travers d’une histoire dont la simplicité, la fraîcheur et une certaine naïveté font que l’on se sent bien et en accord avec nous-mêmes.

4. Si vous deviez vous décrire en trois mots, quels seraient-ils ?

Empathie – Générosité – Partage.

5. Quelle est votre citation favorite ?

Poète et écrivain du XVIIème siècle, Nicolas Boileau disait :

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ».

Cette citation me revient très souvent à l’esprit car elle me rappelle que pour avancer il est important d’aller à l’essentiel :

  • Un problème clairement exposé c’est déjà le début de la solution.
  • Un discours préparé et fluide, des mots bien choisis, c’est l’assurance d’obtenir l’attention de l’auditoire et d’être compris de tous (et éventuellement d’obtenir leur adhésion).

Par ailleurs, cette citation est le reflet de notre propre compréhension : si nous n’arrivons pas à exprimer clairement nos idées, c’est que nous ne maitrisons pas suffisamment le sujet, et par voie de conséquence les autres ne peuvent pas nous comprendre.

6. Quel est votre mot préféré ?

MERCI.

Merci à celles et ceux que j’ai eu la chance de croiser dans ma vie, qui m’ont permis de me reconstruire.

Merci à la vie, tout simplement.

7. Quel est votre rituel d’écriture ?

Le plus souvent j’écris le soir, après l’effervescence de la journée, à un moment où tout est redevenu calme.

Toutefois, je n’ai pas vraiment de « rituel » : je peux passer des jours voire des semaines sans écrire une ligne, et d’un coup c’est reparti… jusque très tard dans la nuit. Parfois, l’envie d’écrire me prend en pleine journée, selon les situations rencontrées ou l’inspiration du moment.

8. Le livre que vous auriez aimé écrire ?

Aucun en particulier. J’aime différents styles et je suis curieuse d’en découvrir tous les jours de nouveaux.

9. Stylo ou clavier ?

Le stylo reste mon préféré, toutefois il faut bien vivre avec son temps : nous sommes à l’ère du numérique et le clavier est un incontournable aujourd’hui.

10. Le mot de la fin ?

« Regardons vers la lumière » et nous trouverons le chemin de la sérénité. La moindre petite lueur nous apporte joie, espoir et confiance en l’avenir.