Thème : Politique et pouvoir

Le cordon de l’amitié entre l’homme politique et les peuples

« L’homme politique mène une vie de tente : il campe chaque année pour le renouvellement de ses pensées novatrices.
Pendant la période de campement, il se met en recyclage pour un nouveau départ et un nouvel élan, pour un nouveau rebondissement, pour éviter toute routine qui peut entraîner un naufrage dans ses chantiers. Il réfectionne sa tente en rapport avec les intempéries du pays. »

Les gouvernements ont toujours rythmé et conditionné notre existence. Comment articuler la politique à son peuple ? Quel lien les unit ?

Selon Alain Francis Imema Rugabo, la politique est un cordon de l’amitié, symbole d’un attachement fort entre les deux parties, le leader et ses collaborateurs. Sans le peuple, la politique n’est rien ; et sans son représentant, notre société irait à la guerre civile. Ainsi, ce duo apparaît comme l’histoire d’amis qui se seraient donné la main pour faire route ensemble. Outre une notion de confiance impérative, leur relation s’exprime par le vote, sincère et engagé. Cette solidarité est portée par un but commun : les changements et les réformes. Aujourd’hui, il est temps de rassembler les citoyens et leurs dirigeants.