Thème : Politique

Moi, Président(e)

« De la confiance, oui, mais avec des fondations solides, car la France est en guerre et les responsables politiques n’osent pas vraiment le dire. Et en temps de guerre, ou juste après, les Français sont capables de se mobiliser autour de réelles reconstructions. »

Comment passer des sujets qui fâchent aux solutions d’espoir quand droite, gauche, extrêmes, qui ne disent pas tout, n’ont rien de nouveau à proposer ?

Conscients des guerres religieuses, politiques et économiques, les Français sont capables de se mobiliser autour de réelles reconstructions si un projet sain, intelligent et viable permet d’éviter le naufrage. Les drames du Moyen-Orient, la santé, les retraites, l’emploi, l’Europe, les banlieues et la mondialisation sont autant de sujets sensibles auxquels le « Parti France » entend répondre. La quatrième solution, réaliste, existe. Le début du changement ?

Marine Présidente, et alors ?

« Mais Marine, elle, elle parle le même langage que lui. C’est un peu simple, simpliste, mais tellement vrai et plein de bon sens, et c’était la première fois de sa vie. Donc il a entendu, il a suivi, il a fait encore une fois confiance sans savoir que les conséquences seraient dramatiques même pour lui. »

21 mai 2017 : Marine Le Pen est élue Présidente de la République. Très rapidement, elle met en place avec son gouvernement les mesures que le Front National a toujours promis d’appliquer.
Sans fard, l’auteure imagine une promenade réaliste dans le temps, dans laquelle un couple mixte ordinaire se bat contre l’inéluctable retour aux heures noires du patriotisme fascisant du XXème siècle.
Si nous cédons demain aux sirènes du Front National, que pourrait- il se passer ?